La dégradation de l’environnement : un grand risque pour la santé

La dégradation de l’environnement : un grand risque pour la santé

Un certain nombre de catastrophes en matière de santé publique inquiètent la population en raison de facteurs environnementaux. Cela signifie que nous devons nous concentrer sur la prévention et non sur le traitement. Nous devons améliorer l’environnement, réduire le fardeau de la maladie et économiser de l’argent dans les soins de santé. Mais auparavant, revoyons les impacts de la dégradation de l’environnement sur notre santé.

La pollution de l’air : principale cause de décès

La pollution atmosphérique est l’une des principales causes de mortalité dans le monde. Il en résulte des décès prématurés à la suite de :

  • accidents vasculaires cérébraux
  • bronchopneumopathie chronique obstructive
  • cardiopathie ischémique
  • infections des voies respiratoires inférieures
  • cancers de la trachée, des bronches et des poumons

La pollution des véhicules, la pollution industrielle, les fourneaux de cuisine polluants en sont les facteurs.

Le changement climatique : à l’origine des grands troubles météorologiques et épidémies qui s’en suivent

Les changements climatiques entraînent une fréquence et une intensité accrues des phénomènes météorologiques extrêmes. Les tsunamis, tempêtes et tremblements de terre tendent à être plus violents et dévastateurs. Les troubles météorologiques entrainent aussi une augmentation des maladies à transmission vectorielle telles que la dengue et le paludisme. En outre, les bouffées de chaleurs causent des décès et des problèmes chez les nouveau-nés. Pour finir, le changement climatique impacte sur l’agriculture et engendre des pertes de récolte.

La dégradation de la forêt : affectant les animaux puis les humains

Les maladies des animaux qui étaient confinés aux forêts affectent maintenant les humains. Il s’agit notamment de zoonoses : maladies transmises d’animaux à l’homme. Des millions de personnes en meurent chaque année. L’Ebola, le virus tueur, est l’un de ces virus les plus sévissant. Il a été signalé pour la première fois en 1976 et a explosé en une urgence de santé publique. La perte de forêts est liée à l’introduction de ces maladies dans la société humaine.

Les pesticides dispersés dans l’environnement: facteurs présumés de cancers

De plus en plus d’études établissent que le risque de cancer dépend davantage de l’état de l’environnement que de sa constitution génétique. Il y a un lien entre le cancer, les pesticides et d’autres facteurs. Les pesticides répandus dans l’eau du robinet, les eaux souterraines et la nourriture semblent augmenter les risques de cancer. Les produits chimiques présents dans les pesticides peuvent affaiblir le système immunitaire et déclencher des maladies pouvant être fatales.

Il existe un lien très tangible entre notre environnement et notre santé

En fait, le premier assaut de la dégradation de l’environnement concerne notre corps. Et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous essayons de protéger l’environnement. Mais le lien est complexe et souvent contesté. Nous ne pouvons prendre des décisions cruciales car nous ne savons pas vraiment ce qui se passe pour notre santé. Nous ignorons aussi comment est-ce lié à l’environnement. Il y a une conspiration du silence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *